Ma pratique

         En qualité de psychologue, je suis titulaire d'un master 2 professionnel de Psychologie Clinique et de Neuropsychologie. J'ai également une spécialité dans le vieillissement et dans les maladies neurodégénératives.

            Mon diplôme me permet de professer à la fois avec des adolescents, des adultes et des personnes âgées présentant des troubles psychiques, des difficultés dans leur vie quotidienne ou encore où l'on suspecte la présence d'une pathologie liée au vieillissement.

            En plus de mon exercice libéral, je travaille en tant que salarié dans des institutions pour adultes dépendants qui présentent des pathologies neurologiques et/ou psychiatriques, mais aussi auprès de publics plus jeunes qui nécessitent un accompagnement psychologique.

            Mon orientation théorique est constituée de plusieurs approches dont la psychodynamique et la neuropsychologie. Je possède des connaissances sur les modalités de personnalités psychiques (névrose, psychose, border line), la souffrance liée au handicap et à l'exclusion, et des compétences en neuropsychologie cognitive et clinique. Même si ces concepts théoriques peuvent paraître éloignés, tout apport  est complémentaire et permet d'appréhender les problématiques des personnes sous des angles différents.         
Dans le cadre de mon exercice libéral je propose :   


            -des entretiens cliniques à orientation psychodynamique    
            -des bilans neuropsychologiques      


Qu'est ce qu'un bilan neuropsychologique ?        
Un bilan permet de faire le point sur le fonctionnement de la personne. Il s'agit d'une photographie psychique et cognitive à un temps T. Le bilan est confidentiel et doit répondre à un questionnement. Il permet de connaître et de comprendre la personnalité de la personne et d’appréhender la nature et les origines de ses difficultés, pour trouver après analyse des résultats des solutions à ses troubles. Il conjugue les informations liées à l’histoire de vie, aux processus cognitifs, psycho-affectifs et relationnels de l'individu. Le bilan appréhende la dynamique psychique de façon globale, afin d’être au plus près de la réalité.

Il y a deux parties dans un bilan : la première partie, dite “anamnèse” consiste à recueillir les éléments de l'histoire de vie de la personne et d'appréhender ses difficultés au quotidien. C'est lors de ce moment que l'individu peut se livrer sur ce qui fait souffrance, ses ressenties, ses envies, ses craintes...  Ensuite est soumis à la personne un ensemble de tests validés scientifiquement et normés à ajuster en fonction de l'âge et du niveau de scolarité de la personne. Un temps d'entretien clôture le bilan. Le psychologue analyse ensuite les résultats pour fournir un compte rendu qui traite de manière globale des éléments relevés durant la passation des tests et les entretiens. Le compte rendu est ensuite restitué à la personne demandeuse.